Valorisation organique


La valorisation organique passe par le compostage ou la méthanisation.
Le compostage aboutit à la fabrication du compost, matière organique servant à la régénération des sols.
La méthanisation est, comme le compostage, un procédé de fermentation mais aboutissant à la création de méthane. Le méthane est ensuite utilisé pour les mêmes applications que le gaz naturel.

Les déchets végétaux issus des déchèteries et des collectes en porte à porte sont envoyés vers des plates-formes de compostage pour être traités et valorisés sous forme d’amendement organique.
Après différentes phases de traitements successives (préparation, fermentation, affinage et maturation), les déchets deviendront du compost, amendement organique utilisé en agriculture.

Une tonne de déchets végétaux produit environ 500 kg de compost, ce sont autant de tonnages détournés de l’incinération.