Centre de Tri


Le Centre de tri à Sarcelles appartient au SIGIDURS. Mis en service en 2004, il a fait l’objet d’importants travaux de modernisation du procédé de tri en 2010. Son exploitation a été confiée à la société GENERIS, filiale du groupe VEOLIA PROPRETÉ, jusqu’en 2021. D’une capacité de traitement de 15 000 tonnes par an, il réceptionne les déchets issus de la collecte sélective de l’ensemble de son territoire, soit 42 communes. Ces déchets dits recyclables sont collectés en porte à porte ou dans des bornes d’apport volontaire enterrées.

Le fonctionnement du centre de tri

Les emballages et papiers

Le pré tri
      CDT-Hall-dechargement

Le hall de déchargement des déchets

Les déchets recyclables collectés en porte-à-porte sont acheminés au Centre de tri et déposés dans les zones de stockage du hall de déchargement.

Photo

La trémie

Les déchets sont ensuite déposés dans la trémie. Équipée d’une pesée dynamique, elle permet de mesurer en temps réel la quantité de déchets circulant sur la chaîne de tri.

Photo

Le convoyeur d’alimentation

Le convoyeur d’alimentation situé dans le prolongement de la trémie dirige les déchets vers la cabine de pré-tri.

 CDT-cabines-pre-tri

La cabine de pré-tri

Les trieurs retirent du tapis les gros cartons, les grands films et les indésirables (sacs fermés, déchets spécifiques, verre) afin de désencombrer le tapis

La séparation des flux
 CDT-Crible

Le crible

Le crible à étoiles est un équipement incliné qui permet de séparer mécaniquement les corps plats (papiers, cartonnettes), des corps creux (bouteilles, flacons, briques alimentaires, cannettes, boites de conserves…) et des fines (éléments de taille inférieure à 600 mm). Les étoiles rotatives font rebondir les corps creux et les dirigent en partie basse du crible. Par contre, les corps plats montent en partie haute de la machine.

 CDT-Overband

L’overband

Les corps creux issus du bas du crible sont acheminés vers un overband. C’est un aimant placé au-dessus du tapis qui attire l’ensemble des emballages en acier se trouvant dessous. Ces déchets sont ensuite directement compressés sous forme de petites balles (paquets) avant d’être stockés dans l’alvéole située au rez-de-chaussée du centre de tri.

 CDT-NIR

Le séparateur optique

La première machine de tri optique NIR 1, qui fonctionne selon le principe de la reconnaissance infrarouge, affine le tri du crible à disques en effectuant une seconde séparation corps creux/corps plats.

Le tri des corps creux
 CDT-TSA2

Les séparateurs optiques (TSA 2)

Les corps creux sont acheminés vers le procédé TSA2 (Tri Séquentiel Auto Adaptatif), composé de deux machines de tri optique NIR 2 et NIR 3 et d’une boucle de recirculation des produits.

 CDT-controle-qualité

Le contrôle qualité

Les emballages triés par le TSA 2 sont envoyés en cabine de tri pour y être contrôlés par un agent de tri avant d’être stockés par catégorie de matières.

Le tri des corps plats
La séparation des corps plats est effectuée manuellement par des agents de tri sur les tapis situés en cabine de tri.

Le tapis des « grands plats »

Les corps plats provenant du haut du crible avancent sur le tapis des « grands plats » et sont séparés en fonction de leur matière :

  • cartons – cartonnettes
  • gros de magasin
  • erreurs de tri
  • bouteilles plastiques, emballages métalliques et briques alimentaires sont renvoyés dans la boucle de recirculation
  • tous les papiers restent sur le tapis et tombent directement dans l’alvéole située au bout de cette ligne de tri.

Le tapis des « petits plats »

Sur ce tapis alimenté par les corps plats provenant des séparateurs optiques, les déchets sont triés de la même manière que sur la ligne des grands plats.

Les emballages en aluminium sont également séparés manuellement sur cette ligne de tri.

Le stockage des produits triés
 CDT-Balles Une fois triés selon leur nature, les déchets sont compactés dans une presse et mis en balles, à l’exception des papiers qui sont envoyés en vrac à l’usine de recyclage.La compaction permet de conditionner les matières afin d’optimiser leur transport.

 

Les emballages en verre

Le regroupement
 CDT-Verre Les emballages en verre collectés dans les bornes d’apport volontaire sont acheminés au centre de tri de Sarcelles où ils sont stockés temporairement sur une plateforme extérieure. Quand les quantités sont suffisantes (environ 30 tonnes), les emballages en verre sont chargés dans des camions puis transportés vers l’usine de recyclage.Avant d’être transformés à l’usine, les emballages passent par deux étapes clés :- le broyage en petits morceaux (calcin)- le tri (retrait des indésirables comme les bouchons, couvercles,…).